fauteuil roulantUn handicapé se fait voler

De 0 à 20 ans, la prise en charge se fait dans une structure où il y a pas mal de moyens financiers et matériels et où la prise en charge physique est assurée, mais lorsque l’âge limite est atteint, c’est un peu « débrouille-toi ! ». C’est un peu cher payé pour les services rendus, les malades sont alors pris pour des vaches à lait

trayeuse

avec des prix pour rétribuer des Centres spécialisés qui enflent démesurément. Tout le monde ayant envie d’avoir une part du gâteau, dans cette foire d’empoigne dans l’attribution des budgets il faut privilégier l’Humain plutôt que la recherche dans de nouvelles machines à l’utilité douteuse.

Alors que des personnes ont réellement besoin d’être aidés physiquement et financièrement d’autres se mettent délibérément en dehors du système productif en fournissant des informations fausses aux administrations : tout ceci contribue à creuser le déficit de la sécurité social, de l’état, donc à un appauvrissement de tout le monde.

Merci à l'Etat, aux pouvoirs publics et à l'administration française!!!

tirelire