22 mars 2008

266 Retour à la réalité

    2005, l'été sera chaud, la canicule était redoutée par les autorités. Pourtant, les hommes politiques étaient en train de perdre toute crédibilité auprès du public, même si en France elles s'étaient rendues compte de l'urgence d'agir. Droite et gauche se chamaillaient comme des enfants qui voulaient avoir la plus grosse part du gâteau médiatique; l'interviewer en participant au jeu politicien augmentait la cacophonie.    La prise de conscience du problème était en train de s'immiscer dans la société entière,... [Lire la suite]
Posté par jaff à 13:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mars 2008

265 Big brother n'est sans doute pas très démocratique

    En assistant aux croisements et regroupements des bases de données informatiques nous concernant, que ce soient ceux de la police, des administrations, des banques, des opérateurs de portables à n'importe quel Échelon..., on est en droit de redouter la restriction des libertés individuelles. En quelque sorte, nous tous sommes piégés par une société qui manipule notre vie, qui nous déshabille froidement, qui n'a plus envie de supporter la marginalité. À l'échelle de l'homme, tout s'est passé extrêmement vite, à l'instar... [Lire la suite]
Posté par jaff à 13:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2008

264 Nous sommes au début de 2005

et évidemment , comme je pouvais m'y attendre (l'auteur), rien n'a forcément bougé, si ce n'est ce tsunami au large de Sumatra, qui a mis en branle notre élan charitable et peut-être relativisé notre bien-être occidental par rapport à cette population meurtrie par ce cataclysme sans précédent de mémoire d'homme. Au point de vue "timing", comme annoncé dans l'introduction (chamboulement fin 2004), j'y suis, mais ne rêvons pas trop; le phénomène de l'oubli médiatique fait son œuvre et bientôt les deux millions de disparus ne... [Lire la suite]
Posté par jaff à 13:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2008

263 Jane était déjà adhérente d'une de ces associations

et s'astreignait à aller frapper à la porte de nouveaux venus dans le hameau. Ainsi, elle "toctoqua", accompagnée de Günther, chez des parisiens fraîchement débarqués. Après s'être fait offrir un thé, elle prit le chemin de la cuisine pour vérifier l'état du tri sélectif en farfouillant dans les poubelles . À part deux ou trois bricoles, il n'y avait rien à redire, sauf que, sauf que le stock de sacs plastiques était vraiment trop important, donc une petite remontrance s'imposait et elle incita les fautifs à prendre un... [Lire la suite]
Posté par jaff à 13:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2008

262 Ça y est, l'inefficacité de nos dirigeants est avouée,

le protocole de Kyoto ne sera pas respecté! Après un temps de flottement, un consortium d'associations environnementalistes décide de se constituer et d'ériger ses propres règles. D'après leurs dire, il n'est plus temps de temporiser , d'attendre des pouvoirs une quelconque décision politique concernant une défense efficace de l'environnement. Ils prennent donc l'initiative de faire un putsch des idées. Bientôt ce projet finit par se matérialiser sur le terrain, la première décision de "Greenpower" ou "Puissance... [Lire la suite]
Posté par jaff à 13:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2008

261 Elle s'étira de tout son long,

en se disant que ça allait être une bonne journée. Jane n'avait pas tort, car aujourd'hui le programme/taff communautaire était de mettre à bas quelques clôtures. Elle avait lu quelque part, puis elle s'était chargée de propager l'idée selon laquelle les clôtures en dur ou en barbelés neutralisaient un mètre de terrain en largeur sur la longueur de la clôture; autant de mètres carrés à récupérer pour des utilisations agricoles.    Du fait de la révolution en douceur que tout le monde appelait de ses vœux et nommait plus... [Lire la suite]
Posté par jaff à 13:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mars 2008

260 Comment faire pour sauver la planète

et quel programme fournir pour un autre possible? n'étaient que les premières questions que la société civile commençait à se poser; nous étions 6 milliards, quelques 2000 ou 3000 à s'interroger vraiment et peu-être une centaine de revues qui les publiaient, une dizaine de millions de lecteurs...    Ç'aurait dû être un enjeu pour la Terre entière, or les médias préféraient nous proposer des sujets plus légers: pas moyen de faire prendre conscience à la majorité de la population, que ce qui risquait de nous arriver ou à nos... [Lire la suite]
Posté par jaff à 23:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2008

259 Le jour était consacré au repos,

à peine si l'équipe qui venait de poser les derniers tuyaux, les derniers panneaux solaires, pompes et buses regardait s'élever les geysers d'eau de mer. La routine s'était installée depuis les huit mois de leur départ du front océanique. D'après les scientifiques, il fallait attendre un ou deux ans avant qu'il y ait une incidence sur le climat. Tous les jours, la mer était pompée puis remise en liberté par pulvérisation, ce qui entraînait, au milieu de la chaleur torride, un bien-être immédiat aux abords des geysers.   ... [Lire la suite]
Posté par jaff à 23:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2008

258 2004 fut l'année du basculement des consciences,

malgré les appels désespérés des publicitaires à ne penser à rien d'autre qu'à soi. Quelle déconvenue pour ces derniers; la tentative de récupérer le discours écologiste dans les spots publicitaires était grande, surtout dans le schéma de pensée ambiant où: "c'est nous qui nous occupons de tout, restez calés dans vos fauteuils et attendez la suite du programme!"     Sport, télé-réalité, people au menu ce soir. L'écologie, patiemment, faisait son trou sur les ondes. Ah oui, il y avait aussi les massacres en Irak,... [Lire la suite]
Posté par jaff à 23:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2008

257 Sassou et Adèle n'en revenaient pas,

quand ils virent débarquer en pleine nuit, ce 12 janvier 2006 une chenillette suivie d'une caravane d'ouvriers. Une jeune femme blanche vint à leur rencontre pour leur expliquer tout ce chambardement à leur porte.    Dans cette petite localité du Niger, l'étonnement était à son comble. Les trois enfants d'Adèle s'agglutinèrent près d'elle, terrorisés par la suite des évènements.    La  jeune femme, arborant un large sourire, releva à peine la situation, se présenta comme une citoyenne de la planète venant... [Lire la suite]
Posté par jaff à 23:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]