Pensons à ceux qui ont l'impression, et qui vivent réellement dans un milieu de plus en plus glauque et artificiel, qui perdent le contact avec la terre nourricière; combien de temps tiendront-ils sous les fourches d'une loi et d'une justice à deux niveaux?
image002    La sécurité; elle doit être pour tous et non pas réservées aux magouilleurs nantis. Chacun devrait avoir le droit de s'exprimer dans une ambiance gratifiante pour tous. Mais il ne se profile uniquement qu'un seul remède: la répression. La répression de jeunes désorientés devrait apparaître aux yeux des "décideurs" comme un emplâtre sur une jambe de bois, il faut croire que quelques intérêts privés sont plus importants que ceux d'une frange de plus en plus large de la société.
    Où est passé le bon sens paysan?, certainement pas chez les intellos et les grosses têtes qui manipulent l'opinion pour garder le pouvoir des copains. Ainsi va la vie, on tire la sonnette d'alarme relativement régulièrement et de l'autre côté on agite le bâton de plus en plus ostensiblement. Si tout le monde n'a pas reçu une éducation de top-niveau, il est quand-même assez aisé de se rendre compte qu'on est de plus en plus pris pour un troupeau de consommateurs qui ont de moins en moins de moyens.
    Alors la vieille théorie d'une bonne guerre qui nous aiderait à sortir du marasme refait surface; et une fois de plus on nous prend pour des moutons. S'ils veulent continuer dans leurs délires suicidaires (pas pour eux, uniquement pour la masse bien évidemment), refusons en blocs tout ce qu'ils nous imposent, ne soyons pas une opinion publique bêlante, ni des grenouilles de bénitier qui veulent un roi!